Antoinette Fouque - Site Presse
05 Jul 2017

Antoinette Fouque - Site Presse

TV programme

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Dans le but d'éviter toute récupération, le sigle MLF a été enregistré à l'INPI. Avec d’autres activistes, Antoinette Fouque (site web) enregistre le MLF avec le statut d’une association, à la fin des années soixante-dix. Antoinette Fouque s’est battue tout au long de sa vie pour faire avancer le droit des femmes.

Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes. Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, elle meurt le 20 février 2014. Antoinette Fouque prend part à des rencontres à l'ONU et dans le monde entier pour prendre la défense des femmes.

Antoinette Fouque gardera jusqu'à sa mort un solide ancrage politique à gauche de sa jeunesse passée dans un environnement ouvrier. Elle prend consience des difficultés que doit affronter une femme quand elle assume ses mission de mère et d’épouse alors qu'elle exerce un métier quand elle donne naissance à sa fille en 1964. La jeune femme fait dans un premier temps ses études dans les Bouches-du-Rhône puis gagne la capitale pour étudier les Lettres. La Marseillaise rencontre son mari, René Fouque alors qu’elle est encore étudiante. Antoinette Fouque a de qui tenir dès lors que son père est un syndicaliste.

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : Antoinette Fouque et la politique

Encore active à l'heure actuelle, l'AFD créée par Antoinette Fouque soutient la gauche, relais du combat pour les droits des femmes. L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) défend la notion d'égalité. Membre la commission des droits de la femme au parlement de Strasbourg, Antoinette Fouque est nommée vice-présidente.